Expert-Annonce-Auto.com - Le premier site essai et avis auto en France

Essai - Porsche Macan S

Porsche Macan S : une version sportive qui tombe à pic

Après le restylage du Macan qui a laissé tout le monde sur sa faim, Porsche rectifie le tir en nous présentant la version S. Résolument sportive, l’Allemande se dote d’un moteur plus performant et de réglages dédiés aux sensations. De quoi répondre aux attentes des amateurs du SUV.

Faire oublier le restylage du Macan

Alors que la première génération du Macan avait réalisé des records de vente, la seconde version commercialisée à partir de 2018 avait de quoi décevoir les fans de Porsche. Il faut dire que le SUV allemand embarque une motorisation de seulement 245 chevaux, nouvelles normes anti-pollution obligent, et offre une gamme réduite. Pas étonnant que le constructeur ait présenté la version S seulement 5 mois plus tard. Un modèle plus sportif qui devrait être suivi, au dernier semestre 2019, d'une version Turbo de 440 chevaux. De quoi rassurer les amateurs du Macan.

Si le Macan S affiche des performances nettement supérieures à sa devancière, il n’évolue cependant que très peu côté style. Si ce n’est de nouvelles pièces en aluminium à l'avant, le logo à l’arrière et les deux doubles échappements, les modifications se font relativement rares. Il faudra opter pour un kit de carrosserie ou des rétroviseurs en option afin de marquer davantage la différence.

Nouveau moteur, nouvelles performances

C’est bien sous le capot que le Macan S revendique sa différence. Le SUV embarque le même moteur que l'Audi S4, à savoir le 2.0 TFSI, ne délivrant pas moins de 354 chevaux et un couple de 480 Nm. Le V6 Turbo améliore très légèrement les performances du Macan, avec notamment un 0 à 100 km/h réalisé en 5,3 secondes ? contre 5,4 secondes pour le Macan ? et une vitesse de pointe stabilisée à 254 km/h. La consommation annoncée augmente elle aussi, puisqu’elle passe à 8,9 L/100 km, tandis que le taux d’émissions de CO2 reste à 204 g/km. Cela n’empêche pas l’Allemande d’être frappée du plus important malus écologique, à savoir 10 500 €.

Pour ce qui est de la sécurité, le Porsche Macan S se dote de disques avant plus larges (360 mm) et d’un pédalier en aluminium qui offre de meilleures sensations au freinage. Toujours en transmission intégrale et équipé d’une boîte automatique à 7 rapports et double embrayage, le SUV s’étoffe de bras de suspension en alu. Autant de petites modifications qui confèrent à ce Macan davantage de précision sur route.

Un SUV qui pousse aux options

La dotation de série du Macan S fait dans la sobriété. On apprécie toutefois la présence de phares diodes, de l’écran tactile 10,9’’ avec borne Wi-Fi et GPS, ainsi que de la climatisation automatique. Pour davantage de confort ou de sensations, il est toujours possible de céder aux nombreuses options, dont le volant sport, les sièges électriques ou encore les suspensions pneumatiques.

Le saviez-vous ? Les options ne sont pas une option.
Avec sa dotation de série, le Macan S se montre consensuel, peut-être un peu trop justement. Raison pour laquelle les options risquent de rencontrer un grand succès auprès des acheteurs. C’est tout particulièrement le cas du pack Sport Chrono et son mode de conduite exclusif ou encore du PTV, un système qui offre une répartition variable du couple et assure ainsi un meilleur dynamisme.

Bien que les améliorations apportées au Macan S soient relativement légères ? si ce n’est la motorisation gagnant 109 chevaux ?, Porsche profite de cette déclinaison pour gonfler les prix. Le SUV sportif est proposé à partir de 66 500 €, contre seulement 60 860 € pour le modèle d’entrée de gamme de 245 chevaux.

Grâce à son nouveau moteur six cylindres déployant 354 chevaux, le Porsche Macan S fait oublier la déception de la précédente version. Plus en accord avec l’image de la gamme, cette déclinaison sportive risque de faire les beaux jours de la marque. Quant aux amateurs de sensations fortes, ils devront prendre leur mal en patience afin de s’offrir une version Turbo attendue pour la fin 2019.