Expert-Annonce-Auto.com - Le premier site essai et avis auto en France

Essai - Opel Corsa

Opel Corsa : la qualité allemande accessible

Modèle arpentant nos rues depuis 36 ans, l’Opel Corsa reste aujourd’hui une des citadines les plus populaires. Cette cinquième mouture, datant de 2014 mais basée sur la précédente génération, s’affiche à un prix d’ami et vous propose d’essayer ses nombreuses possibilités de personnalisation, ses équipements connectés, ainsi que ses différentes finitions.

L'équipement

L’Opel Corsa incorpore à son catalogue cinq finitions, afin de répondre à une clientèle diversifiée : Enjoy, Edition, Excite, Black Edition et S. La version d’entrée de gamme Enjoy intègre la climatisation, le régulateur de vitesse, le volant cuir réglable en hauteur et en profondeur, ainsi qu’un système audio radio CD à 6 haut-parleurs. Le niveau Edition apporte de la praticité via sa banquette arrière fractionnable en deux parties. La finition Excite mise sur les antibrouillard et l’allumage automatique des phares, sans oublier le système d’infodivertissement à écran tactile 7 pouces ou la caméra de recul. Enfin, Black Edition pimente l’extérieur, au travers de jantes alliage 17 pouces et d'un toit noir, mais aussi l’intérieur, avec les sièges et le pédalier sport, ou le service OnStar avec Wi-Fi. Enfin, la dotation des modèles S se révèle fournie, ajoutant entre autres châssis sport, phares bi-xénon et GPS.

L'habitacle

Malgré son grand âge technique (12 ans), l’Opel Corsa cache bien son jeu avec une présentation résolument moderne et une planche de bord combinant ergonomie et équipement honorable. Un rappel de couleur carrosserie et des inserts noirs au fini brillant peuvent même étayer son design sur certaines versions. Cette citadine jouit aussi d’une qualité de fabrication allemande, et d’un coffre de 281 litres suffisant pour la vie quotidienne.


L'essai

Longue de 4,02 mètres et large de 1,75 mètre, la Corsa est une vraie citadine, bien que son rayon de braquage de 11 mètres la pénalise dans les manœuvres en milieu étroit. Une lacune comblée par une caméra de recul dès le niveau Excite. La vie à bord et les matériaux ne souffrent pas de défauts, à l’exception des sièges que nous avons trouvés moyennement confortables. L’urbaine Opel nous a surpris question comportement routier. Très précise, voire joueuse sur le châssis sport de la Corsa S, les moteurs sont souples, en particulier le 3 cylindres essence 1.0 115 ch. En revanche, le poids un peu élevé pénalise la consommation, qui ne dépasse toutefois pas les 6 l/100 km.

Le prix

Hors remises et primes, l’Opel Corsa démarre à 13 800 € sur le modèle 3 portes en moteur essence 75 chevaux, mais la carrosserie 5 portes n’est accessible que sur le bloc 90 chevaux à partir de 15 420 €. La finition Edition ne s’applique qu’à ce dernier moteur dès 15 270 €. Il faudra donc opter pour les niveaux Excite ou Black Edition (16 100 € minimum) pour profiter du bloc 1.4 essence 100 ch et des diesel. Au summum, le haut de gamme S est le seul à s’associer au propulseur 150 chevaux, mais l’addition grimpe jusqu’à 21 520 €.


Les concurrents directs du véhicule

Si elle a abandonné la sportive OPC pour chasser la Fiesta ST, l’Opel Corsa a pour ennemie directe la citadine Ford, similaire sur l’agrément de conduite et les prix. Un poil moins confortable que la rivale Renault Clio, la Corsa s’en démarque par des tarifs légèrement inférieurs, mais elle ne peut chercher ceux de la Nissan Micra, certes moins équipée. Sur le plan de la dotation de ses versions haut de gamme, elle taquine la Volkswagen Polo via sa reconnaissance des panneaux ou sa borne Wi-Fi. Sa version essence 150 ch est par ailleurs très attractive face à sa nouvelle cousine, la Peugeot 208 GT de 165 ch (20 700 € vs 23 650 €).

Bilan de l’essai

Reposant sur une base technique âgée, l’Opel Corsa arrive néanmoins à en faire abstraction grâce à un style moderne et personnalisable, ainsi qu’une présentation intérieure soignée. Sa conduite est appliquée, ses moteurs sont généreux, et l’allemande soigne l’équipement, à condition d’allonger la note, qui grimpe rapidement au gré des finitions.


***

On a aimé :

  • La présentation générale séduisante ;
  • La borne Wi-Fi ;
  • Le sérieux des matériaux ;
  • Les motorisations souples.

On n'a pas aimé :

  • Une habitabilité moyenne ;
  • Un accès à la connectivité uniquement sur finitions hautes ;
  • Le confort moyen à l’arrière.

La note de la rédaction : 14/20
La note des particuliers : 15/20